La cellulite (lipodystrophie superficielle) malheureusement perçue uniquement pour son aspect visuel, est en réalité un phénomène qui montre parfois des problèmes de santé plus profonds. En effet, il s’agit d’une augmentation anormale de la masse graisseuse de la partie superficielle de l’hypoderme avec une rétention d’eau et une fibrose périadipocytaire.

Trop souvent dans médias, la « beauté » est représentée par les images d’un corps qui en réalité n’existe pas. La cellulite (tout comme les kilos “en trops”) est effacée à l’ordinateur pour son côté esthétique sur les photos en sous-vêtements. Elle n’est pas perçue comme étant le signe d’un dérèglement de l’homéostasie (équilibre dans le corps). Ce phénomène physique est malheureusement discrédité de nos jours. Il a pourtant toujours existé et même eu ces heures de gloire à certaines époques.

Dans cet article, je souhaite présenter les causes anatomiques et physiopathologiques de ces phénomènes (car il existes plusieurs cellulites) afin d’alerter sur la possibilité de dérèglements plus profonds. Je souhaite aussi donner (suite à la demande de clients) à ceux qui le désir centaines astuces de naturopathie et d’aromathérapie pour limiter ce phénomène et ainsi dynamiser la circulation des fluides dans leurs corps.

Le corps est notre habitat et la seule chose avec laquelle nous devrons passer l’intégralité de notre vie. Il est important d’aimer et d’accepter son corps tel qu’il est. Le but étant de la garder en santé le plus longtemps possible.

Cellulites : les causes

  • Cause génétique : prédisposition familiale, surtout vis-à-vis du surpoids.
  • Causes hormonales : périodes de variation des taux d’œstrogène sanguins (puberté, avant les règles, préménopause, ménopause) qui favorisent la fabrication de graisse et la rétention d’eau dans les cellules graisseuses (adipocytes) et/ou hypothyroïdie.
  • Cause vasculaire : mauvais réseau veineux des jambes.
  • Mauvaise hygiène de vie : manque d’exercice quotidien, alimentation trop riche en graisses, en sucres, stress permanent, mauvaise qualité du sommeil, etc.

Sources:

7 trucs pour éliminer la cellulite

Éliminer les aliments « éponges »

Sel_Naturopathe_ParisÉliminez le sel, le pain blanc, les biscottes, les fromages, la charcuterie, les gâteaux apéritifs, les plats industriels, les poissons fumés, les pizzas industrielles, les conserves, les sodas «diet», les édulcorants de synthèse, exhausteurs de goût.

Bannir les mauvaises graisses

Ai-je besoin de développer ?

 

Boire!

On pense souvent que pour limiter la rétention il faut arrêter de boire, c’est faux! L’eau est indispensable au drainage, mais aussi responsable de la cellulite aqueuse (dans ce cas limiter a 1 L la quantité l’eau consommée dans la boisson par jour).

Consommer du thé vert

Il agit sur le déstockage des graisses, protège le système circulatoire et soutient les tissus conjonctifs.

Avoir une alimentation adaptée

  • Consommez peu de crudités, car leur forte teneur en sels minéraux peut favoriser la rétention. Consommez des légumes frais à chaque repas, limitez seulement les crudités à un seul repas, pour le reste, faites les cuire. De plus, évitez la soupe et les yogourts le soir. Ces aliments peuvent entraver le drainage nocturne.
  • Favoriser les aliments anticellulite : Les fruits rouge foncé (myrtille, cassis, raisin…), carotte, tomate, brocoli, pomme, olive, citron, acérola, goyave, kiwi, cassis, fraise, cerise, papaye, mangue, citron, orange, chou vert, persil, brocoli, épinard, asperge, aubergine, avocat, brocoli, céleri branche, chou, oignon, épinard, persil, poireau, poivron, ananas, banane, fraise, framboise, raisin, ortie, etc.

Faire de l’exercice!Sport_naturopathe_montreal

Après avoir augmenté sa masse lipidique, un individu la maintient même s’il atteint un équilibre des entrées et des sorties. Le seul moyen d’éliminer cette masse serait d’en réduire l’entrée et d’augmenter la dépense d’énergie.

Faire des massages

Localement, frictionner le corps à sec à l’aide d’une brosse à poils souples pour stimuler la circulation, favoriser l’élimination et tonifier les tissus. Il est aussi possible de pratiquer le palper-rouler. Pour plus d’efficacité, utiliser le mélange d’aromathérapie suivant avec un massage des zones cellulitiques une fois par jour de façon tonique le soir. Dans un flacon en verre ambré, bleuté, ou en alu de plus de 30 ml, versez successivement :

Attention, cette huile dans sa version très concentrée en huiles essentielles ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes. N’exposez pas les zones traitées au soleil.

Concours_kamelya_naturopatheConcours

Vu les vives réactions que provoque cet article, je tiens à préciser que le but est d’informer sur les causes biologiques qui provoquent ce phénomène et comment y remédier pour rééquiliber l’homéostasie.

 –>     Il n’a pas pour mission de faire culpabiliser ou de prôner une certaine norme physique.     <–

Il est important de ne pas oublier que les corps que vous voyez dans les magasine n’excitent pas,

Aimez votre corps tel qu’il est : tant que vous êtes en santé !