Saviez-vous qu’à l’âge adulte, un certain nombre de personnes ne possèdent plus l’enzyme – la β-galactosidase – nécessaire à la digestion du sucre du lait, le lactose? Malgré ce que l’on nous raconte, il ne faut pas abuser des laitages. Voici quelques alternatives de nutrition qui vous aideront à consommer d’autres types de laits.

Le lait de vache… un problème?

Enquete Campbell | Loïc Ternisien | Naturopathe | ParisUne des raisons pour lesquelles il est préférable d’arrêter le lait de vache, c’est qu’il répond mal à nos huit piliers métaboliques. En effet, il altère l’équilibre acide-base, et détériore le niveau de la vitamine D. De plus (et malgré les études contradictoires sur ce sujet), l’expérience me fait profondément penser qu’il a un impact encore plus négatif sur la santé. En effet, avez-vous déjà vu un animal consommer le lait d’un autre pendant toute sa vie? Le lait maternel humain est adapté (lipides, sucres, hormones de croissance) au bébé humain, il en va de même pour le lait de vache. Le bébé et le veau ne grandissent pas à la même vitesse et n’ont donc pas les mêmes besoins. Puis, les animaux sont sevrés, seul l’humain continue à consommer du lait.

Comme je ne souhaite pas faire un énième article sur le web sur ce sujet, je vous recommande trois lectures qui compilent des études sur le sujet :

Les autres laits d’animaux

Pourquoi ne pas opter pour le lait de brebis qui contient deux fois plus de minéraux (calcium, phosphore, zinc) et de vitamine B que le lait de vache? Pour la vitamine C, je vous conseille le lait de jument. Le plus digeste reste le lait d’ânesse, qui a aussi d’excellentes propriétés cosmétiques. Souvenez-vous de Cléopâtre, reine d’Égypte, qui entretenait sa grande beauté et la jeunesse de sa peau dans des bains de lait d’ânesse!

Dans tous les cas, choisissez un lait biologique, car les animaux sont nourris avec des aliments végétaux variés, sans OGM et farines animales.

Les laits végétaux

Lait - végétal - Loïc Ternisien - Naturopathe - Paris

Ce sont des boissons de couleur blanchâtre, sans lactose ni cholestérol. Là encore, on les choisit bio et sans OGM (vérifier sur l’emballage).

  • Le lait de soya est riche en protéines végétales, pauvre en lipides, en calcium, de faible teneur en calories et sans cholestérol.
  • Le lait d’amande est riche en calcium, phosphore, fer et potassium. Cet aliment est alcalinisant et est particulièrement indiqué en cas de troubles intestinaux, digestifs et cutanés.
  • Le lait de riz est très digeste. Riche en sucre lent, il est l’allié des sportifs. Vous pouvez l’utiliser pour remplacer le lait de vache dans la recette des crêpes.
  • Le lait d’avoine est une boisson qui réchauffe le métabolisme. C’est aussi une bonne source de protéines et d’hydrates de carbone. Elle est donc adaptée aux temps froids et aux efforts intenses.
  • Le lait de quinoa est riche en protéines, en sucres lents et en minéraux.
  • Le lait de coco est une excellente source de fer, manganèse, cuivre, phosphore et sélénium. De plus, il est reconnu pour faire baisser le taux de lipides sanguin.

Il existe bien d’autres laits végétaux, je vous laisse donc le soin de découvrir leurs propriétés et leurs goûts! N’hésitez pas à faire des mélanges et à varier vos laits!

 

[av_button label=’Maladie auto-immune diagnostiquée? Rencontrons-vous!’ link=’manually,https://loicternisien.com/rendez-vous/’ link_target=” size=’medium’ position=’center’ icon_select=’yes’ icon=’ue897′ font=’entypo-fontello’ color=’theme-color’ custom_bg=’#444444′ custom_font=’#ffffff’]

 

[Sondage] – quels laits consommez-vous régulièrement?